Dans cet article, nous allons vous donner quelques astuces pour bien prendre soin de la phalange. A l’intérieur de la maison, cette plante n’est pas seulement décorative, elle permet également d’assainir l’environnement.

Les avantages de la phalange en tant que plante d’intérieur

La phalange se reconnait par ses longues feuilles vertes munies d’une bande blanche. C’est une plante ornementale originaire des forêts tropicales d’Afrique Australe. Actuellement, elle est répandue dans le monde entier et de nombreux foyers peuvent profiter de ses bienfaits.

D’après une étude, la phalange est l’une des meilleures plantes pour purifier l’air de la maison. En effet, elle est capable d’absorber et de bloquer les substance toxiques et nocives qui sont présentes dans presque tous les foyers.

Parmi ses substances, on peut citer le benzène, le xylène, le formaldéhyde et le monoxyde de carbone. Ces substances se dégagent effectivement des peintures, des colles et des produits de nettoyage des maisons. D’ailleurs, ils sont associés à de nombreux problèmes de santé, tels que les problèmes de respiratoires et même du cancer dans les cas graves.

C’est pourquoi il est important d’empêcher leur propagation dans l’air, d’où la nécessité des phalanges. Cependant, pour bien grandir, ces plantes nécessitent certaines conditions.

Astuces pour bien prendre soin de la phalange et la garder en bonne santé

D’abord, il faut savoir que la phalange adore la lumière et l’humidité. Toutefois, une exposition directe au soleil doit être évitée.

En hiver, cette plante a besoin d’être placée dans un endroit où la température ne descend pas au-dessous de 14°C. De plus, l’idéal serait de la placer dans des espaces ventilés avec peu de circulation d’air.

Pour ce qui est de l’arrosage, il faut faire très attention et ne surtout pas inonder son contenant. Cela pourrait en effet la dessécher.

C’est pourquoi il est préférable de l’arroser au moins toutes les deux fois par semaine car les nébulisations périodiques sont très positives pour la phalange.

En ce qui concerne le taillage, il faut surtout l’éviter car cela pourrait affecter la plante. Cependant, il faut éliminer les feuilles sèches pour qu’elles n’affectent pas les autres.

Enfin, au printemps et en été, il est essentiel de fertiliser la phalange au moins toutes les deux semaines. En hiver, il faut la faire au moins une fois par mois afin que la plante conserve son aspect frais et vert.