Connaissez-vous le laurier, un aromate aux nombreux bienfaits ? Voici quelques astuces pour se soigner avec les 2 parties du laurier de façon efficace.

Il faut noter que le laurier est un véritable atout pour la santé grâce à sa forte teneur en fer, en magnésium et en carotène.

Quelles sont les astuces pour se soigner avec les 2 parties du laurier ?

Les feuilles de laurier

Si vous voulez parfumer et relaxer, il vous suffit d’utiliser les feuilles de laurier.

En effet, une feuille de laurier est capable de donner un goût exquis et parfumé à vos sauces.

Vous devez boire une tisane pour se déstresser et se détendre.

Pour ce faire, prendre quelques feuilles de laurier sèches et effriter avec vos doigts.

Disposer dans le brasier et allumer la mèche.

En effet, c’est l’huile contenue dans la feuille qui va l’aider à brûler rapidement. De cette façon, la substance dégagée donne aux lieux une ambiance positive et plus chaleureuse.

Les baies de laurier

Il est tout à fait possible d’utiliser les baies de laurier pour atténuer les maladies de rhume et les allergies respiratoires.

Ainsi, vous devez seulement ramasser en printemps étant encore vertes et laisser bien sécher.

Puis, conserver dans des contenants hermétiques et stérilisés.

Autres vertus de feuilles de laurier

Pour le système digestif

Le laurier stimule l’appétit et possède une vertu apéritive qui est très bénéfique pour votre système digestif.

Ainsi, ses feuilles permettent de préparer une tisane afin de faciliter la digestion et de réduire les spasmes et les flatulences.

Il faut faire attention, car le laurier a des effets vomitifs s’il est consommé en trop grosses quantités.

Pour le diabète et les affections respiratoires

D’après les études, la consommation de 1 à 3 grammes de feuilles de laurier par jour durant 1 mois diminue la glycémie et le cholestérol.

Les feuilles de laurier possèdent notamment des propriétés antiseptiques, antifongiques et antibactériennes.

Il est également connu pour faire baisser la fièvre et peut soigner les rhumes, sinusites et certaines toux nécessitant d’expectorer.