Même si les allumettes sont polluantes, les planter dans le sol peut présenter certains avantages pour le sol et les plantes. Depuis l’invention des briquets, très peu de personnes l’utilisent encore de nos jours. Il faut savoir qu’elles peuvent être utilisées autrement que pour avoir du feu.

Techniques à adopter pour planter les allumettes dans le sol

Les allumettes peuvent être utilisées dans les pots des plantes ou directement dans le jardin.

Pour cela, il suffit de se munir d’une quinzaine de tiges en bois

Puis, les enfoncer dans le sol avec la tête qui s’enflamme tournée vers le bas.

Ici, il ne faut pas les dissimuler mais laisser la moitié être perçue à l’air libre.

Il faut juste les disperser autour de la plante et faire très attention en les éloignant des tiges et des racines.

Il est également possible de les plonger dans l’eau d’arrosage et de les laisser agir quelques minutes. Cette solution va servir d’engrais liquide pour les plantes.

Différents avantages de cette technique pour le sol

Le fait de planter des allumettes améliore le sol et l’enrichit efficacement.

Les tiges contiennent effectivement du phosphore, du magnésium, du chlorate de potassium et de l’oxyde ferrique.

Ces différents nutriments renforcent les racines et stimulent la production de chlorophylle. En ce sens, c’est une solution géniale pour équilibrer le sol et l’enrichir naturellement.

D’autre part, les allumettes peuvent également repousser certains parasites ravageurs et embêtants comme les moucherons.

En effet, ces insectes détestent les éléments dégagés par les allumettes, tels que le soufre et le phosphore rouge.

Pour les plantes, c’est donc un désinfectant et un répulsif naturel.

Cependant, il est recommandé de les changer toutes les semaines après l’arrosage.

Cette technique est plus économique que l’utilisation des pesticides et des sources d’engrais du marché. Pourtant, elle est toute aussi simple, efficace et accessible à tous. Leur mise en place ressemble même à un jeu d’enfants.