On entend souvent parler que si chaque être humain faisait preuve de générosité et d’empathie, le monde serait mieux. Comme ce boulanger qui partage chaque soir le pain invendu aux personnes dans le besoin.

Avec un grand coeur généreux et un regard compatissant de ce boulanger pourront des fois sauver des vies, fournir un des aliments de première nécessité aux autres dans le besoin.

Comment a commencer cette histoire ?


Tout d’abord, Fedele Termine est un boulanger de 45 ans d’origine de Ribera, il se trouve dans la rue Fra ‘Girratana, à Caltanissetta.

Qui se trouve dans une petite ville en Sicile.

Puis, il a pour but de venir en aide aux nécessiteux en leur donnant son pain invendu chaque soir.

Mais également de leur fournir des produits alimentaires de première nécessité.

On peut dire que sa grande générosité a sauvé plus d’une âme de la faim.

Tout a commencé lorsque sa famille est installé à Nisseno depuis 16 ans et menait une vie plutôt normale de boulanger.

Il considérait ce travail comme un simple business jusqu’à ce qu’une mère sollicite son aide pour nourrir sa fille malade.

Une mère d’une petite fille malade m’a demandé de lui donner un reste de pain au magasin en fin de journée.

Puisqu’elle n’avait rien pour acheter et nourrir son enfant, alors j’ai accouru à son aide.

Et depuis ce jour j’ai commencé à le faire tous les jours.

Disait Fedele : « c’est devenu ma mission ».

Rituel d’un boulanger qui partage chaque soir le pain invendu aux personnes dans le besoin :


Avant de rentrer chez lui chaque soir, Fedele déposer plusieurs sachets sur le banc devant sa boulangerie.

Ces sachets contiennent du lait, de l’eau, de l’huile, du sel, des fruits et tout reste de pain invendu de la journée.

Ils sont destinés à toutes les personnes qui sont incapables de subvenir à ses propres besoins.

Le banc qui se trouve devant sa boulangerie est devenu une sorte de centre de collecte de nourriture.

Ces sachet sont pour les personnes et familles nécessiteuses.

Même les migrants pauvres du pays ont leur parts dans ces sachets.

Il arrive même que le boulanger livre lui-même la nourriture aux domiciles des personnes dans le besoin.

Après cette action, le boulanger est devenu une source d’inspiration et d’espoir pour de nombreuses personnes.

D’ailleurs, Fedele a créé avec 5 amis un groupe d’aide appelé «  Ragazzi ella notte ».

Ces mots signifient: les garçons de la nuit.

Ce groupe vise à sensibiliser les jeunes aux dangers de la consommation de drogues et d’alcool.