Pour vous aider à réussir la culture de rhubarbes et profiter pleinement de ses bienfaits, nous allons vous donner quelques conseils efficaces. Avec les astuces suivantes, votre plante se développera rapidement et offrira le meilleur d’elle-même.

Utilisation de la rhubarbe

La rhubarbe est une plante appartenant à la famille des Polygonacées, c’est un végétal herbacé et vivace. Elle est riche en vitamines, en calcium et en manganèse. De plus, cette plante possède également des vertus antioxydantes pour le bien-être de l’organisme.

La rhubarbe peut être consommée crue, dans des recettes pâtissières ou sous forme de compote. En effet, elle fait un excellent ingrédient grâce à son goût acidulé. D’ailleurs, elle est capable d’équilibrer certains desserts.

Pour profiter pleinement de cette plante et l’avoir en tout temps à portée de main, l’idéal serait de la cultiver soi-même. En outre, c’est simple et ne demande pas beaucoup d’efforts.

Techniques pour réussir la culture des rhubarbes

Réussir la culture des rhubarbes en commençant par le sol

Avant de planter la rhubarbe, il est essentiel de préparer son sol à l’avance.

Pour cela, commencer par désherber et creuser ensuite assez profondément.

Puis, ajouter du compost riche ou du fumier au sol quelques semaines avant la plantation.

Par ailleurs, le sol doit être acide, bien drainé et surtout riche en nutriments.

Emplacement idéal

Pour garantir une croissance saine et fertile de la rhubarbe, il faudra lui procurer de l’ombre.

Il est également essentiel de la placer dans un endroit à température modérée.

En outre, il faut bien la surveiller tout en la protégeant de tout risque de gel.

Mode de plantation de la rhubarbe pour réussir sa culture

Pour la plantation de ce légume, l’idéal serait de choisir le début du printemps.

Ici, il suffit de planter les couronnes à 10cm sous le sol et le bourgeon doit être à 5cm de la surface.

Il faudrait espacer chaque plante de 70cm et les couvrir avec une cloche.

Entretien de la rhubarbe

Afin d’obtenir une rhubarbe bien épanouie, il faut l’entretenir régulièrement.

Après la période du gel, il faudra ôter toutes les tiges restantes et les ajouter au compost. En effet, le gel assure un déplacement de l’acide oxalique contenu dans les feuilles et les racines vers les tiges comestibles, ce qui est plutôt toxique. C’est pourquoi il faudra les enlever.

La récolte

Pour récolter la rhubarbe, il suffit de tirer soigneusement ou couper les tiges au niveau du sol.

Afin de permettre la régénérescence de la plante, il ne faut pas dépasser les deux paires à la fois. De même, il ne faut surtout pas tout récolter la première année.

Par la suite, bien couvrir les couronnes avec de grands pots et pailler convenablement le sol des plantations.