Pour réussir une plantation printanière tout en faisant des économies, les conseils suivants sont les plus bénéfiques. Ces derniers permettront effectivement d’obtenir des produits de qualité et de quantité tout en respectant les règles de l’art.

Réussir une plantation printanière avec les bonnes semences

Il faut savoir choisir le type de plantations en fonction de la terre et du climat d’une région. En ce sens, cela pourrait être un ou plusieurs types de semis.

Pour effectuer la semence, le printemps est le moment idéal. Le mois d’Avril est notamment le meilleur moment pour planter les oignons, les épinards et les pois.

En outre, la toison peut également être bénéfique pour abriter les plantes du gel et des parasites.

Mettre les plantes en bonnes conditions

Afin de permettre aux plantes de grandir sans encombre, il est essentiel de bien prendre soin de son habitat. Pour cela, il faut nettoyer les vitres des serres pour bien laisser entrer le soleil et bien préparer son intérieur.

Si possible, il vaut mieux privilégier les lits de terre plutôt que les pots.

Il est également très important de désherber afin d’éviter la prolifération des parasites. Cependant, il ne faut surtout pas creuser.

Enfin, tendre convenablement les bordures afin de maximiser l’espace de plantation.

Importance du paillage dans la réussite d’une plantation printanière

Le paillage permet non seulement de nourrir le sol mais également de retenir l’humidité en cas de manque de pluie.

Cette action est surtout recommandée autour des arbustes fruitiers pour les aider à se développer.

Toutefois, il faut bien s’assurer de sa décomposition avant de procéder à l’opération.

Préservation des légumes en phase de maturation

Quand les légumes commencent leur phase de maturation et entrent dans le processus de durcissement, il est important de les protéger.

Pour cela, il est très conseillé de les déplacer dans les serres et de les mettre dans un endroit tiède et bien couvert. Cela augmentera également la qualité de la production.

Importance des supports pour réussir une plantation printanière

Avant tout, il faut poser les supports pour les plantes grimpantes telles que les haricots. Ils permettent d’accélérer la croissance mais également d’éviter l’affaiblissement des plantes.

Pour cela, il suffit de placer des tiges de bambous ou juste du bois fin à chaque côté de la plante. Dans certains cas, l’usage des cadres et des étagères en bois peuvent être les mieux adaptés.