Découvrez désormais qu’il est possible de cultiver l’avocat et en prendre soin avec 4 recommandations.

C’est un fruit riche en nutriments, bon pour la santé et utile pour des astuces de beauté.

L’avoir chez vous crée une ambiance chaude, festive et tropicale en plus de l’avoir toujours disponible.

Pour cela, il faut savoir comment il fonctionne et de quoi il a besoin.

1. Comment cultiver l’avocat


Pour cultiver l’avocat, il faut d’abord faire germer le noyau.

Alors, prélevez un noyau d’avocat et piquez le centre à l’aide d’un cure-dents.

Après, plongez ce noyau à moitié dans un verre d’eau.

Maintenant, déposez le verre dans un milieu chaud, mais à l’abri du soleil.

Les racines vont apparaître plus tard et la culture va se développer.

Arrivé à 20 cm de hauteur, divisez la tige en deux.

Quand des racines et des feuilles épaisses se forment, il est temps de planter l’avocat.

Suite à cela, plantez dans un pot et dans un sol drainé.

2. Les conditions de plantations de l’avocat

L’avocat apprécie une ambiance plutôt tropicale et non le froid.

Pour se développer correctement, il demande une température moyenne de plus de 10°C.

Puis, il exige suffisamment d’ombre et un arrosage hebdomadaire.

Afin de garder l’humidité de la terre, faites un paillage avec de la coque de fève ou des écorces.

Nourrissez la plante de zinc et d’azote, mais n’effectuez pas de fertilisation en hiver.

3. Ce qu’il faut savoir pour entretenir la plante

Pour entretenir l’avocatier, coupez le feuillage avec le rythme de son développement.

Chaque fois que la plante gagne 20 cm de hauteur, coupez le feuillage.

Si la plante mesure 30 cm de hauteur, coupez-la à 15cm.

Cette technique permet à l’arbre d’être plus fertile et plus productif.

4. Pourquoi rempoter l’avocatier ?

Ne persistez pas à laisser la plante dans un même pot alors qu’elle grandit.

Alors, enlevez doucement l’arbuste et déplacez dans un pot plus grand de 5cm.

Normalement, il est possible de récolter l’avocat à partir du noyau après 10 ans à peu près.

Alors, il faudra être patient avec cet arbre fruitier.

Par contre, dans le cas où la plante est cultivée en pépinière, 4 ans suffisent.

Gardez également à l’esprit que le fruit ne mûrit pas sur l’arbre.

Cueillez-le donc une fois que la taille vous convient.