Découvrez comment cultiver le pourpier grâce à 2 méthodes différentes mais pratiques dans cet article. Cette plante possède des vertus que vous ne savez pas encore alors qu’elle n’est pas difficile à obtenir.

Même si tout le monde voit le pourpier comme une mauvaise herbe, il est pourtant il est bénéfique.

Suivez l’astuce pour savoir comment planter cette plante intéressante.

Le pourpier


On la connait souvent comme étant un parasite mais la plante est riche en vitamine E.

Vous pouvez également y retrouver des sels minéraux pour une bonne hydratation de la peau.

La plante améliore également l’assainissement de la peau et la cicatrisation.

Pour son goût, le pourpier est un peu acidulé et piquant mais est moelleuse et délicieuse.

Cette plante se décline en des types de salades ou en apéritifs divers.

Elle est donc parfaite pour accompagner vos préparations lors des petites fêtes chez soi.

Après, il faut simplement connaître les bonnes méthodes pour en avoir à disposition à la maison.

1. Cultiver le pourpier à partir de graines

Sous le nom de Portulaca, le pourpier préfère les terrains dégagés avec un sol léger et sablonneux.

Vous retrouvez donc cette plante le plus souvent dans les zones semi-désertiques et très ensoleillés.

Suivez les quelques instructions afin d’en posséder dans votre potager.

Pour le cultiver, disséminez les graines au sol mais il ne faut pas les couvrir.

Maintenant, exposez-les au soleil en surface.

Le pourpier supporte très bien le gel donc il ne faut pas s’inquiéter.

A ce stade, attendez que les graines germent et que les racines apparaissent.

2. Boutures de pourpier pour le propager


Cette autre technique consiste à réaliser une bouture à partir de l’herbe.

Donc, placez les boutures dans le sol et arrosez correctement les tiges.

Suite à cela, patientez le temps d’apparition des racines.

Cependant, évitez l’utilisation de pesticides chimiques.

Il faut ensuite les récolter dès qu’elles sont prêtes avant que les fleurs s’y développent.

La plante donne beaucoup de bien à l’organisme et cela à petit prix.

Donc finalement, le pourpier n’est pas une mauvaise herbe.

Puis, si vous le plantez, vous ajoutez une couleur en plus dans votre jardin.