Le ministère de la Santé a retiré l’un des aliments les plus consommés. Dans cet article, vous allez découvrir que le riz au supermarché contient des fongicides.

De plus, il conseille au public de ne pas consommer les numéros de lots de riz rappelés, mais de les rapporter dans les points de vente. Faites vite défiler pour plus de détails !

Découvrez le riz au supermarché contient des fongicides

Chaque année, des milliers de rappels se produisent en raison d’une contamination, allant du contact avec des bactéries ou d’autres toxines à des réactions allergiques.

Grâce aux rappels d’aliments, le fabricant et le ministère de la Santé peuvent identifier les risques pour la santé.

De cette façon, il est tout à fait possible de prendre les mesures appropriées pour protéger les consommateurs.

Cela assure la sécurité de la santé publique et garantit également la confiance dans les produits que nous consommons au quotidien.

Quelle est la marque de riz contaminée par les fongicides ?

Dans les supermarchés, le riz rappelé des rayons d’une marque bien connue est en alerte, il est contaminé par les fongicides.

Le 18 janvier, le ministère de la Santé a retiré l’un des aliments les plus consommés par les Italiens d’un supermarché bien connu. C’est le riz Vialone Nano de la marque Curtiriso.

Les numéros de lot/durée de conservation du riz rappelé sont :

P22101164 (18-10-2024)
P22100472 (08-10-2024)

Le format des lots de riz rappelés est de 1 kg (2x500g) et emballé sous vide. Ainsi, vous ne devez pas consommer les lots de riz rappelés, car il contient des fongicides.

Si vous voulez plus d’informations, aller sur le site « salute.gov.it » pour voir la raison du rappel du riz Vialone nano. En effet, il est également possible de contacter le numéro vert 800036457 si nécessaire.

Les inconvénients de la consommation des produits contaminés par les fongicides

Il faut noter que le tricyclazole est un fongicide idéal pour traiter les maladies des plantes. Néanmoins, il peut également entrer dans la chaîne alimentaire humaine. Une contamination par le tricyclazole peut se trouver dans les légumes, les céréales et certains produits d’origine animale.

Malheureusement, le tricyclazole peut provoquer une irritation des yeux et du nez et de la gorge. Les douleurs à l’estomac et la fatigue sont également les risques à éviter. Tous les consommateurs doivent être conscients de la contamination des aliments par le tricyclazole.