Afin de vous aider à contrer la maladie de la thyroïde, nous vous livrons aujourd’hui les aliments riches en iode. Celui-ci est un micro-minéral clé dans la synthèse des hormones thyroïdienne et essentiel dans la régulation de l’organisme.

Sel iodé est très riche en iode

Le sel iodé est un ingrédient très riche en iode car Ii contient 1900mcg d’iode par 100g. Cependant, même s’il a le même goût que le sel de table, il n’est pas très bénéfique pour la santé. Comme le sel normal, il peut être utilisé dans l’assaisonnement de tous les plats.

Algues marines

L’algue marine contient quatre fois plus d’iode que la quantité journalière recommandée. Il est donc important de faire attention à sa consommation car l’excès d’iode peut également causer la thyroïde. L’algue marine peut être utilisé comme assaisonnement pour les soupes et les salades.

Myrtilles sont très riches en iode

Les myrtilles sont riches en antioxydants mais également en iodes. Avec seulement 11g de myrtilles, vous pouvez obtenir 400 mcg d’iode. De plus, elles sont peu caloriques en raison d’une faible teneur en sucre.

De même, les myrtilles procurent de la vitamine C et des fibres qui améliorent le transit intestinal. Ce sont également des alliés de taille pour combattre les infections urinaires récurrentes.

Certains poissons frais sont riches en iode

La morue est très riche en iode avec 170mcg pour 100g. De plus, sa viande procure des vitamines B1, B2, B6 et B9 qui contribuent à l’utilisation des nutriments énergétiques.

Pour le maquereau, 150g apporte 208 calories dont 255mcg d’iode. Ce poisson est riche en acides gras oméga-3 qui réduisent le cholestérol et les triglycérides dans le corps.

Enfin, il y a le thon qui avec 100g, apporte à l’organisme 50mcg d’iode et les sardines qui donnent 30mcg pour 100g.

Les moules

Les moules sont peu caloriques et pourtant présentent de nombreux avantages nutritionnels. En ce sens, elles sont riches en vitamines, en acides aminés et en minéraux essentiels pour l’organisme. Parmi ces derniers se trouve l’iode avec 130mcg pour 100g de ce crustacé.

Poulet

Parmi les viandes, le poulet rapporte au corps 7mcg d’iode pour 100g. En réalité, c’est une quantité assez élevé vu que les plus grandes sources de ce minéral se trouvent dans les produits de la mer.

Crevettes et gambas

Les crevettes et les gambas sont riches en protéines et en vitamines, ce sont d’excellentes sources d’iode. En effet, les crevettes fournissent 35mcg d’iode par 100g.

Consommation journalière d’iode recommandée

Il est essentiel de suivre une alimentation équilibrée pour couvrir les besoins quotidiens du corps. Nous vous livrons ci-dessous les proportions d’iodes nécessaires à chaque personne suivant les tranches d’âge.

Pour les enfants :

0 à 6 mois : 110 microgrammes par jour (mcg/jour).

7 à 12 mois : 130 mcg/jour.

1 à 8 ans : 90 mcg/jour.

9 à 13 ans : 120 mcg/jour.

Adolescents et adultes :

Femmes enceintes de tous âges : 220 mcg/jour.

Hommes de 14 ans et plus : 150 mcg/jour.

Femmes de 14 ans et plus : 150 mcg/jour.

Femmes de tous âges qui allaitent : 290 µg/jour.