Dans cet article, nous allons vous montrer toutes les explications possibles pour l’influence de grand-mère dans la vie de petits-enfants.

Sur le point de vue scientifique, il existe sans doute un lien particulier entre la grand-mère maternelle et ses petits-enfants. Pour plus de détails, faites vite défiler !

Découvrez les explications possibles pour l’influence de grand-mère

La mère et la grand-mère

Tout d’abord, il faut noter qu’une grand-mère maternelle est doublement mère. Cela explique que la femme est née avec des ovules développées en portant ses éventuels petits-enfants.

C’est de cette raison que votre grand-mère se comportera comme votre maman. Elle joue son rôle la plupart du temps et cela est plus fort qu’elle.

La grand-mère et ses petits-enfants

Pour ces 2 générations, les gènes transmis d’une maman à son enfant sont liés directement à grand-mère. Cela explique le comportement d’une mamie vis-à-vis son petit-fils ou sa petite-fille.

En réalité, un fœtus se nourrit par sa mère et transmet beaucoup de matériel biologique lié plus à la grand-mère.

Ainsi, ce phénomène explique l’héritage génétique pour quelques générations comme la couleur des yeux, le grain de beauté, les maladies héréditaires et même les comportements.

D’après James Rilling : « L’empathie émotionnelle vous rend capable de ressentir les émotions d’une autre personne. L’empathie cognitive, elle, vous permet d’être en connexion avec autrui au niveau cognitif, c’est-à-dire qu’elle vous permet de comprendre ce que ressent une autre personne et pourquoi »

Grâce à cette explication, la place d’une grand-mère maternelle est très importante cruciale dans la vie de ses petits-enfants. Par exemple, concernant la relation fusionnelle et l’instinct maternel développé.

Cependant, une grand-mère a le pouvoir de bien veiller sur sa progéniture. En plus, elle vous marque à vie et laisse sa trace en vous dans votre prochaine descendance.

D’autre part, les comportements innés suffisent à favoriser l’attachement entre la grand-mère et ses petits-enfants. Sans modifier l’expression, les petits reçoivent du réconfort lorsqu’ils en ont besoin.

En bref, les grands-mères seraient plus liées à leurs petits-enfants qu’à leurs propres enfants.