Pour mincir rapidement et brûler le plus possible de graisses, la course à pied est la moins recommandée des exercices. En effet, pour renforcer et assouplir le corps en peu de temps, il vaut mieux se tourner vers l’entraînement musculaire.

Lacune des courses à pied

La course à pied est certes efficace pour perdre du poids mais cela prend beaucoup de temps. Cet exercice n’aide guère le système cardiovasculaire et le corps en général. De plus, le risque de blessure est plus élevé par rapport à ceux qui font de la musculation.

Face à la course, plusieurs autres activités permettent de maigrir plus vite et en mieux. C’est notamment le cas pour les exercices de force comme les squats, les haltères, les chin-ups, les pull-ups et les push-ups.

Secrets pour mincir rapidement

Comme affirmé tout à l’heure, la course n’est pas le meilleur moyen pour entretenir le cœur. Cependant, si on ne peut s’en passer, il est important de faire des pauses ou plus d’exercices de maintien cardiaque. Cela augmentera également la capacité cardiorespiratoire tout en entraînant les muscles d’endurance. De même, les calories seront brûlées plus rapidement et la perte de poids arrivera au plus tard.

Selon les études effectuées, la musculation et le cardio à haute performance sont plus efficaces. Ils permettent d’améliorer la fonction insulinique, de réduire le cortisol et d’augmenter l’hormone de croissance et la testostérone.

Maigrir rapidement avec des exercices courtes de haute intensité

En 2008, une étude a été effectuée sur des personnes obèses. Elles ont été réparties en 3 groupes et chaque ensemble a effectué des exercices différents pendant 16 semaines.

Le premier groupe a effectué une course à pied de faible intensité 5 jours par semaine. Pour le deuxième groupe, il s’agit d’exercices courts à haute intensité de 3 jours par semaine. Quant au troisième groupe, les participants n’ont fait aucun exercice.

Une fois les 16 semaines passées, les résultats sont tombés. Le deuxième groupe ayant effectué les exercices courts à haute intensité a fait un progrès considérable sur la perte de graisse sur les cuisses et l’abdomen. Pour le premier groupe, il a augmenté sa capacité aérobie mais la masse graisseuse n’a pas beaucoup diminué.