Poêlée de chou kalé, boulghour et raisins secs : Peu connu en France il y encore quelques années, le chou kalé rencontre un véritable succès car cette variété ancienne de chou regorge de nutriments et d’antioxydants.

C’est un chou frisé qui, contrairement à son homologue traditionnel, n’est pas pommé, c’est à dire qu’il ne forme pas de « boule » de feuilles resserrées autour d’un cœur de jeunes feuilles claires. Il est donc composé de grandes feuilles vertes foncées aux bord frisés, autour d’une nervure centrale épaisse.

Mon producteur de légumes me propose régulièrement du chou kalé et comme les légumes se raréfient en cette saison, je me suis essayée moi aussi à ce légume tendance et j’ai commencé par une poêlée toute simple, sans prétention.

Je ne pensais pas en publier la recette mais lorsque j’ai goûté cette poêlée de chou kalé, boulghour et raisins secs, je me suis dit qu’elle était drôlement bonne et que je devais la partager avec vous.

 

 

Ingrédients :

500 g de chou kalé
100 g de boulghour
1 oignon
1 gousse d’ail
1 cuillère à café de paprika
2 cuillères à soupe de raisins secs
1 cuillère à soupe de miel
sel et poivre
huile olive

Préparation : Poêlée de chou kalé, boulghour et raisins secs

 

 

  1. Lavez soigneusement les feuilles puis retirez la tige centrale et la nervure.
  2. Séchez puis détaillez les feuilles en lanière.
  3. Pelez et émincez finement l’oignon.
  4. Dans une sauteuse, versez un filet d’huile puis faites-y revenir l’oignon. Dès que les oignons sont translucides, ajoutez l’ail haché puis le chou kalé. Saupoudrez de paprika puis ajoutez les raisins secs. Mélangez bien le tout et laissez cuire à feu doux une vingtaine de minutes.
  5. Pendant ce temps, faites cuire le boulghour dans une casserole d’eau bouillante salée le temps indiqué sur le paquet (12 minutes pour moi).
  6. Égouttez-le.
  7. Lorsque le chou kalé est tendre, et ajoutez le miel, poursuivez la cuisson 1 minute puis incorporez le boulghour.
  8. Rectifiez l’assaisonnement et servez aussitôt.

Régalez-vous !