Pour propager des orchidées sans le moindre effort, je vous montre 3 techniques infaillibles que vous pouvez adopter.

Les orchidées font partie des plantes d’intérieurs le plus populaires grâce à ces fleurs et magnifiques apparences pour la décoration.

Pour permettre à ces plantes de bien reproduire et de propager de façon efficace et naturel, je vous montre quelques méthodes.

Quels sont les techniques infaillibles pour propager des orchidées sans le moindre effort ?

I. Propager les orchidées avec le keiki :

1. Découvrir ce qu’est un keiki ?

Le Keiki est une plante qui se développe sur la tige de l’orchidée et permet de donner une excellente occasion de se répandre facilement.

Après qu’une nouvelle plante apparaitra, elle sera une réplique exacte de la plante mère.

2. Comment faire du keiki à partir de l’orchidée :

Une fois que la floraison soit terminée, tailler la tige florale juste au-dessus du collet de la plante.

Peler délicatement la zone du nœud et bien faire attention pour ne pas le laisser en contact avec l’air et par conséquent il y aura une naissance d’un keiki.

3. Planter un keiki :

Une fois que les racines de keiki atteignent de 4 à 5 centimètres, ils peuvent replanter.

Puis, cultiver les keikis dans le même pot que leur plante mère pour fournir les mêmes conditions de développement et la même humidité.

Pour ce faire : tailler le keiki environ 3-5 de la tige de la fleur et les planter dans le même pot.

Il est préférable de diriger les racines vers le bas et recouvrir avec un peu de terre.

Ensuite, n’oubliez pas d’enterrer aussi le morceau de la tige florale que vous avez coupé.

II. Propagation des orchidées avec des boutures :

Afin de tailler la tige de votre plante et récupérer des boutures, réaliser un bac étanche de profondeur de 8 centimètres plein de sable ou de sphaigne humidifiés.

Puis, à l’aide d’un couteau aiguisé, tailler une tige avec environ 30 centimètres.

Et, partager la tige en quelques sections de longueurs de 7 centimètres, il faudra que chaque bouture possède un bourgeon dormant.

Par la suite, déposer de la mousse dans le bac et l’humidifier un peu avant de déposer les boutures dans la barquette.

Couvrir le tout avec du plastique et le mettre de côté dans un milieu à température de 15°C sans les exposer directement au soleil.

Après quelques semaines, vous pouvez les transférer dans un endroit à une température de 24 à 30 degrés.

Pour leur développement, les vaporiser régulièrement avec de l’eau pour les humidifier légèrement.

A la sortie des pousses et des racines, retailler les boutures avec un couteau aiguisé.

Par la suite, planter les nouveaux semis dans des petits pots.

Il est préférable de les cultiver dans un mélange d’écorce, de terre volcanique et de mousse de Spagnum bien humidifiée.

III. Cultiver les orchidées avec les pousses vers le haut :

Commencer par déposer les nouvelles orchidées qui ont été reproduites dans un milieu lumineux mais à l’abri de la lumière directe du soleil.

Puis, arroser régulièrement sans en faire trop pour ne pas abîmer la plante.

Ensuite, déposer la plante dans un milieu humide et toujours veiller qu’elle ne soit pas trop près des sources de chaleur directe.