Toutes plantes d’intérieurs ont besoins d’entretien pour bien se développer. Défilez cet article et découvrez comment rempoter une orchidée.

Les orchidées sont les plantes les plus appréciés, les plus diversifiés et les plus vendus pour décorer l’intérieur d’une maison.

Le rempotage est une opération d’horticulture visant à changer une plante de pot pour permettre un meilleur développement des racines.

Cette méthode varie selon différentes plantes, alors il fait bien faire attention pour ne pas les abîmer.

Pour ne pas endommager ces belles plantes à fleurs, qui vous coutent une fortune, faites défilez la page et lisez l’article jusqu’à la fin.

Pour cet article, j’ai opté pour les phalaenopsis (Phalaenopsis), qui composent environ 95% des orchidées vendues comme plantes d’intérieur.

Comment rempoter une orchidée ?

Quand faire le rempotage :

Tout d’abord, regarder de temps en temps votre plante, surtout au niveau de la racine.

Une fois que le terreau d’origine commence à se décompose c’est-à-dire que les morceaux d’écorce paraissent mous au toucher. Faire le rempotage.

Soit après 2 ou 3 ans de culture dans un pot.

Le bon moment pour le faire est lors qu’ un nouveau cycle de croissance de l’orchidée commence, soit à la fin de l’hiver.

Mais, si par contre votre orchidée est en boutons ou en fleurs à cette date, il suffit juste de retarder la date du rempotage jusqu’après la floraison.

Comment faire le rempotage :

D’abord, préparer un substrat convenable pour les orchidées.

Il doit est être composé de morceaux d’écorce, de fibre de coco, de sphaigne, de perlite, de billes d’argile, de charbon de bois ou autres

Pour les orchidées à tige unique comme le très fameux phalaenopsis , les rempoter dans un pot normal.

Par contre pour les orchidées à tiges multiplies ou à pseudobulbes, qui prennent de l’expansion horizontale en vieillissant, il est plus nécessaire d’avoir un pot plus grand pot.

Ensuite, préparer l’orchidée la veille du rempotage en l’arrosant bien pour faciliter la manipulation mais aussi de retirer de son pot.

Puis, une fois le substrat assemblé, le faire tremper dans un bol d’eau pour l’humidifier.

Et, égoutter avant de débuter le rempotage.

Faire sortir la plante très délicatement du pot pour ne pas endommager les racines.

Avec les doigts, faites tomber le plus possible de l’ancien terreau et retirer avec un sécateur toute racine morte, pourrie ou brisée.

Il est nécessaire de désinfecter le sécateur avec de l’alcool à friction entre chaque coupe.

Par la suite, retirer toute feuille jaunie et tige florale séchée.

Tout pot de culture muni de trous de drainage peut convenir.

Maintenant, déposer un peu de substrat humide dans le fond du pot.

Puis, mettre la plante au centre du pot à la même hauteur qu’auparavant.

Bien répartir les racines dans le pot ainsi que les racines aériennes, elles peuvent être enterrer dorénavant.

Ensuite, répartir du substrat à travers les racines, tasser et compacter avec les doigts pour faire tenir bien droit la plante.

Après, arroser ou vaporiser de l’eau sur le substrat.

Pendant les premières semaines, faites attention au niveau de l’arrosage, avec une seule vaporisation quotidienne est parfaite.

Après 2 ou 3 semaines, lorsqu’il y aura des signes de reprise, faite votre arrosage habituel.

Au bout d’un mois, commencer à fertiliser l’orchidée fraîchement rempoté.

Je suis sûr que ces conseils vous seront bien utiles pour avoir un bon développement des racines de vos orchidées.

Voilà comment faire rempoter une orchidée.