Connaissez-vous le romarin et 4 règles faciles et incontournables pour le planter correctement chez vous ? Cultiver cette plante n’est pas difficile à cultiver et présente plusieurs avantages quand vous l’avez chez vous.

1. Type de sol


Le romarin en pots sur une terrasse ou le balcon est toujours beau à voir.

Son substrat doit être bien drainé pour prévenir un excès d’humidité.

Ce surplus d’eau peut détruire les racines de la plante et la tuer.

Ensuite, ajoutez de l’argile expansée et du gravier pour favoriser le drainage du sol.

2. Engrais et terreau

La plante du romarin a besoin de se développer dans de bonnes conditions.

Cependant, les nutriments sont essentiels pour la pousse des plantes.

Le romarin pourtant s’adapte à n’importe quel type de terreau.

Enrichir le sol avec des engrais fertilisants naturels est une bonne idée.

3. Climat et humidité

Cette plante aromatique a besoin d’un climat tempéré pour son développement.

Attendez que le sol soit totalement sec avant d’arroser la plante.

Puis, protégez la plante aromatique du gel, du froid ou bien de la chaleur excessive.

Mais quand même, le romarin résiste si les conditions ne sont pas trop rudes.

4. Entretien du romarin et 4 règles faciles


Pour cultiver le romarin, ce n’est pas trop d’efforts mais nécessite de simples gestes.

Si vous savez bien l’entretenir, il devient de plus en plus prospère.

Pour cela, pulvérisez la plante avec une infusion de camomille froide.

Cette préparation chasse les parasites et les champignons de la plante.

Puis, taillez à chaque fois que le besoin est là sur quelques branches.

Après pour la bouture, découpez une branche de 10 cm de long en diagonal.

Par la suite, prélevez-en les feuilles inférieurs et le tour est joué.

Si vous suivez simplement ces quelques règles, vous obtenez un romarin en bonne santé.

Avantages du romarin chez soi

La présence de la plante sur la terrasse vous évite d’aller en chercher à chaque fois.

Puis, le romarin offre un parfum agréable qui emplit toute la maison.

Egalement, il repousse les insectes comme les mouches et les moustiques.

Puis, cultiver est une première étape pour une démarche écologique dans la vie.