Pour un en-cas onctueux et gourmand, je vous invite à réaliser cette recette de tarte Tropézienne individuelle.

C’est une belle préparation issue d’un grand chef Polognais, dont la présentation est simple, mais le goût est irréprochable.

Son excellent moelleux, combiné à la douceur de la crème onctueuse est un délice à ne pas se priver.

Petits et grands vont l’adorer, voire en demander plus que leurs parts.

Sa recette se fait en un temps très avantageux, et ce, en seulement 5 étapes très simples à réaliser.

De plus, les ingrédients nécessaires sont faciles à rassembler et très bon marché.

Alors, en cuisine !

Ingrédients


Pour la pâte à brioche ( A réaliser la veille )
Farine : 260 g
Sucre en poudre : 40 g
Lait entier : 50 g
Levure fraîche de boulanger : 10 g
Œufs : 125 g
Beurre mou : 90 g
Fleur de sel de Guérande : 8 g
Pour la chapelure
Beurre froid : 30 g
Sucre : 35 g
Farine : 55 g
Q.s. de sucre perle + du sucre glace pour la finition
Pour le sirop d’imbibage à la vanille
Eau minérale : 90 g
Sucre en poudre : 105 g
Extrait de vanille liquide : 1cuillère à soupe
Pour la crème pâtissière
Lait entier : 50 cl
Vanille Bourbon : 1 gousse
Jaunes d’œufs : environ 6 jaunes
Sucre : 120 g
Maïzena : 50 g
50g de beurre
Pour la crème légère
Beurre mou ( à température ambiante, sortir la veille du frigo ) : 175 g
Crème fraîche très froide : 200 g
Mascarpone bien froid : 100 g
la crème pâtissière précédemment faite à température ambiante
Sucre glace : 5 cuillères à soupe
Kirsch : 15 g
Fleur d’oranger : 10 g

Préparation

Comment faire la tarte Tropézienne individuelle ?

Pour la pâte à brioche : ( à réaliser la veille )

Dans le bol d’un robot : verser la farine, le sucre, le lait, la levure émiettée et les œufs.

Pétrir environ 15 minutes jusqu’à ce que la pâte se décolle du bol.

Rajouter le beurre et la fleur de sel.

Pétrir jusqu’à compète intégration du beurre.

Couvrir le bol d’un chiffon propre et laisser la pâte pousser à température ambiante pendant 1 heure.

Dégazer la pâte, former une boule et la mettre 15 minutes dans le congélateur enveloppée de film alimentaire.

La mettre au réfrigérateur dans un récipient recouvert de film alimentaire jusqu’au lendemain.

Le lendemain, étaler la pâte en un disque d’environ 30 cm de diamètre sur une table de travail préalablement farinée.

Découper des disques à l’aide d’un emporte-pièce de 10 cm de diamètre.

Les déposer sur une plaque de pâtisserie recouverte de papier aluminium et les laisser doubler de volume.

Pour la chapelure

Dans un récipient, mélanger le beurre avec le sucre et la farine.

Mélanger du bout des doigts pour former des petits grains plus ou moins réguliers.

Réserver au réfrigérateur.

Pour la crème pâtissière

Attention, ne pas mettre la crème au réfrigérateur ! Elle doit rester à température ambiante !

Préchauffer le four à 170 C°.

Badigeonner chaque disque de pâte brioché avec un pinceau trempé dans de l’eau.

Saupoudrer de chapelure et de grains de sucre perlé.

Cuire environ 20 minutes.

Laisser refroidir sur une grille.

Pour le sirop d’imbibage à la vanille

Porter l’eau minérale et le sucre à ébullition.

Hors du feu, rajouter l’extrait de vanille.

Laisser refroidir.

Découper les brioches en deux, à l’aide d’un couteau-scie et badigeonner l’intérieur de sirop à la
vanille.

Réserver.

Pour la crème légère

Monter la crème en chantilly avec le mascarpone et le sucre glace préalablement placer 20 minutes au congélateur.

Réserver au réfrigérateur.

Battre le beurre mou afin que celui-ci ait une texture de crème.

Lisser la crème pâtissière au fouet électrique et y rajouter le beurre/crème en plusieurs fois.

Joindre le kirch et la fleur d’oranger en filet, puis incorporer délicatement la crème chantilly/mascarpone en plusieurs fois
en fouettant doucement.

Verser la crème dans une poche munie d’une douille cannelé et garnir généreusement les Tropézienne de crème légère.

Recouvrir avec le couvercle.

Au moment de servir, saupoudrer de sucre glace.

Laisser reposer plusieurs heures au réfrigérateur.

Servir la tarte Tropézienne individuelle.