Récemment, une contamination bactérienne d’un aliment se trouvant sur le marché a été détectée.

Toutes les mesures nécessaires ont été prises par le ministère de la Santé ainsi que tous les responsables.

Afin de préserver la santé publique, il est nécessaire d’en informer tous les consommateurs.

Les risques d’intoxication alimentaire sont trop élevés à ce stade.

Cependant, il vaut mieux prévenir que guérir.

La contamination bactérienne d’un aliment

Le système de contrôle qualité des produits industriels doit suivre des normes.

Mais des failles ont été aperçues il y a peu de temps.

C’est au niveau des charcuteries que cela s’est produit cette fois.

Il faut donc faire très attention lorsqu’on fait les courses pour ne pas prendre les mauvais produits.

De quel produit s’agit-il ?

On le retrouve auprès des magasins Supermercati Iperal SPA.

Le numéro d’identification est le CE IT 1019 L.

Tous les produits portant ce numéro doivent être retournés auprès de ces magasins.

Mais il ne s’agit pas de tous les lots de charcuteries, seulement du V233557.

Pour être beaucoup plus précis, chaque paquet pèse aux environs de 90 g.

Et en ce qui concerne la date de péremption, elle est prévue pour le 14/10/2022.

Toutes ces informations doivent être prises en compte au moment où l’on regarde le paquet.

Lire attentivement tout ce qui est indiqué sur le paquet est de ce fait très important.

Les conséquences d’une intoxication alimentaire

La prolifération bactérienne dans les aliments a de graves répercussions pour l’organisme.

Douleurs abdominales, nausées, diarrhée et vomissements sont les symptômes de départ.

Consulter directement un médecin est la seule mesure à prendre.

L’automédication est formellement interdite pour ne pas aggraver la situation.

Vérifier dès à présent tous les produits qui se trouvent au réfrigérateur.

Si jamais il y en a, passer dans les magasins pour les retourner.

Des récompenses vont être attribuées à tous ceux qui vont prendre cette peine.